Petite histoire du château de Rupt-sur-Saône

Vinaigrette 0
Le château - ©Ginette Mathis / CC-BY-SA Le château - ©Ginette Mathis / CC-BY-SA
Château de Rupt-sur-Saône Château

Si les seigneurs de Rupt avaient vu ça de leur temps ! Imaginez un incendie, un véritable brasier qui ravage le château en août 1792, alors que le village de Rupt-sur-Saône subit le chaos révolutionnaire. De ce sinistre restent aujourd'hui le haut donjon et le petit château du XVIe siècle... Fondée au XIIe siècle, la forteresse de Rupt appartient en 1160 à Guy de Pesmes. Le dernier membre de la famille éteint en 1467, le château passe aux Goux, puis en 1539 à la famille de Clermont. Jean-Baptiste de Clermont le cède, peu avant son démantèlement sur ordre de Richelieu, au fermier général Grimod du Fort en 1748.

Quelques années plus tard... hé bien, vous savez ce qu'il s'est passé à la Révolution... Lorsqu'Albert Grimod d'Orsay hérite de Rupt, au début du XIXe siècle, il fait construire un petit pavillon, dans cet endroit où il aime venir passer quelques jours. Le donjon haut de 5 étages et pourvu de belles salles voûtées se tient toujours là, ainsi que le petit château construit par les Goux, avec son toit en poivrière...


Et encore !