Petite histoire du château de Peyrepertuse

Vinaigrette 0
Le château - ©Ambroise1415 / CC-BY-SA Le château - ©Ambroise1415 / CC-BY-SA
Château de Peyrepertuse Château Château cathare

Peyrepertuse, bien nommée « citadelle du vertige » ! A près de 800 m d’altitude, elle a toujours été imprenable. La première mention du château de la « pierre percée » remonte à 1020. Voilà son seigneur, Guillaume de Pierrepertuse : le sieur accueille alors les cathares en fuite. Mais Simon de Montfort, en pleine croisade contre les albigeois, l’oblige à lui faire allégeance. Guillaume continue néanmoins de recevoir des cathares dans son château : il se fait excommunier.

Devenue citadelle royale en 1258, Peyrepertuse, comme tant d’autres châteaux cathares des environs, perdra son importance avec la signature du traité des Pyrénées (1659), qui rattache le Roussillon à la France. Et la Révolution française signera sa ruine...


Et encore !