Petite histoire du château de Montrottier

Vinaigrette 0
Le château - ©Broenberr / CC-BY-SA Le château - ©Broenberr / CC-BY-SA
Château de Montrottier Château

Dès le Xe siècle, il existe un château, sur cette butte dominant les rives du Fier, propriété des abbés de Savigny. La forteresse se fait assiéger par l'archevêque Renaud de Forez qui la démantèle peu après...

La reconstruction se fera au XIIIe siècle avec de lourds travaux de fortifications, visant à faire de ce lieu très stratégique une place-forte imprenable ! A cette époque, le fief appartient à la famille de Montrottier, fief qui passera en 1265 aux de Grésy.

Et puis, en 1427, Pierre de Menthon acquiert la forteresse. Les Menthon, grande famille de Savoie ! Pierre, lui, est conseiller du duc. C'est lui qui donne à Montrottier son aspect actuel.

Mais au fait, à quoi ressemble le château à cette époque ? A un polygone flanqué d'une cour intérieure ; au sud-ouest, on voit la tour rectangulaire des Religieuses remaniée au XVe siècle mais probablement plus ancienne : elle porte un chemin de ronde à son sommet.

Les autres côtés de la tour sont occupés par plusieurs corps de logis, avec au nord, le logis des Chevaliers : dans ce logis, la salle des Chevaliers, longue de 15 mètres, avec sa cheminée monumentale et son très beau plafond du XVe siècle.

Au milieu de la cour, le donjon bien sûr, haut de 36 mètres (avec 5 étages), relié aux autres bâtiments par un pont-levis. Il a probablement été construit par Pierre de Menthon...

Mais la Révolution éclate et la Savoie se retrouve annexée par la France en 1792... jusque-là, les Menthon avaient régné en maîtres sur Montrottier ! En 1839, le château passe au baron de La Rochette.


Et encore !