Petite histoire du château de Montcornet

Vinaigrette 0
Le château - ©GOOSSE Jean Marie / CC-BY-SA Le château - ©GOOSSE Jean Marie / CC-BY-SA
Château de Montcornet Château

Aujourd'hui ruiné, bien fatigué, Montcornet représente pourtant le nec plus ultra de ce qui se faisait au Moyen-Age en matière d'architecture défensive ! A l'époque où armes à feu et puissants canons se multiplient, il faut bien trouver un moyen de renforcer les forteresses... Sur son site stratégique de Mont Cornu, entre royaume de France et duché de Bourgogne, Montcornet voit le jour au XIIe siècle : la famille du même nom y fait construire une forteresse.

Mais en 1438, la guerre de Cent Ans lui fait beaucoup de mal et c'est Antoine de Croÿ (qui vient juste d'acquérir les terres en 1446) qui la reconstruit. Des travaux continués par son fils Philippe, son petit-fils et après eux Antoine, prince de Porcien : le chef du parti protestant de la région. Finalement, entre 1460 et 1500, on passe son temps à remanier et renforcer la forteresse ! Le château passe en 1612 à Charles de Gonzague qui le revend 20 ans plus tard au mari de la nièce de Mazarin, Hortense Mancini.

Vous savez quoi, à cette époque, la forteresse est déjà à l'état de ruine... Elle passe ensuite au duc d'Aiguillon en 1674 qui, on peut le dire, n'en prend pas grand soin ! Le monsieur commence même à vendre ses pierres... Enfin, au XXe siècle, le nouveau propriétaire aidé de bénévoles commence la consolidation du château et sa restauration ! Pour notre plus grand plaisir, car Montcornet se visite...


Et encore !