Petite histoire du château de Montbrun

Vinaigrette 0
Le château - ©Michael Stuckey / CC-BY-SA Le château - ©Michael Stuckey / CC-BY-SA
Château de Montbrun Château

Aymeric Brun construit un château-fort en 1179, à qui il donne le nom de Mont-Brun, Mons Bruni. En effet, élevé sur un monticule, le château se présente sous la forme d'un quadrilatère de 40 m de côté, avec, à chacun de ses angles, une tour carrée.

Après la destruction et l'incendie de l'édifice par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans, Pierre de Montbrun, évêque de Limoges en 1426, le fait reconstruire et lui donne l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui, c'est-à-dire un vaste quadrilatère flanqué de tours rondes, dont l'une renferme le donjon carré primitif d'Aymeric Brun. Une enceinte entoure le château, complétée par fossés et étangs.

La suite ? Les protestants tentent d'assiéger les fières murailles en 1569, mais en vain : Montbrun résiste ! Pendant ce temps, les propriétaires se succèdent : d'Isabelle de Montbrun, dernière héritière du nom, le château passe en 1566 aux de Caussade, aux de Lambertie, puis aux de Maumont.

A la Révolution, la terre de Montbrun se retrouve divisée en plusieurs parcelles et vendue comme bien national. On brûle les archives d'un château entièrement ravagé au milieu de la cour...


Et encore !