Petite histoire du château de Meung : une Pucelle et des évêques

Vinaigrette 0
Le château - ©Manfred Heyde / CC-BY-SA Le château - ©Manfred Heyde / CC-BY-SA
Château de Meung-sur-Loire Château Jeanne d’Arc

Nous voilà sur la place du Martroi : et là face à nous... le château de Meung ! Il servait de villa d'été aux évêques d'Orléans. Intimidant, avec ses murailles qu'on imagine bien épaisses, ses grosses tours d'angles, il ne dépareille pas avec l'atmosphère médiévale de la ville ! Voilà son histoire... Au début, on trouve un château-fort que les Vandales détruisent au Ve siècle. Plus tard, vers 550, saint Liphard s'y retire avec des ermites et fondent un monastère.

En 1429, Jeanne d'Arc, passant à Meung, attaque les Anglais, qui s'y sont retranchés après la levée du siège d'Orléans. Le premier édifice est construit pour Manassès de Garlande, évêque de 1156 à 1185. Ensuite, Manassès de Seignelay fait bâtir un nouveau château proche du premier, qui constitue le noyau du bâtiment actuel.

C'était un grand corps rectangulaire cantonné d'une tour à chaque angle (3 de ces tours sont encore visibles). Le corps du XIIIe siècle a été doublé sur sa face antérieure par un corps et une tour d'entrée au début du XVIe siècle. L'évêque Fleuriau d'Armenonville, de 1716 à 1733, a remanié le corps du XIIIe siècle pour élever une nouvelle façade avec jardin.


Et encore !