Petite histoire du château de Laréole

Vinaigrette 0
Le château - ©METGE Jean / CC-BY-SA Le château - ©METGE Jean / CC-BY-SA
Château de Laréole Château

Pierre de Cheverry, trésorier de France en Languedoc et conseiller du roi, fait construire son château Renaissance en 1579 : plus qu'un château, d'ailleurs, LE véritable signe extérieur de sa réussite sociale ! Sur des plans de Dominique Bachelier, le maître-maçon Jean Langlade commence immédiatement les travaux : les façades doivent alterner pierres blanches et briques, créant ainsi des lignes colorées et vivantes. Lorsqu'en 1707 un descendant de Pierre de Cheverry, François, décide de vendre le château familial, c'est parce qu'il ne peut plus en assumer l'entretien. Jean-Pierre Colomès se présente alors et rachète Laréole.

Avait-il vu l'état déplorable dans lequel celui-ci se trouve à l'époque ? Quoiqu'il en soit, le nouveau châtelain se lance dans une restauration sans précédent, réaménageant les intérieurs, refaisant les toitures manquantes, les parquets pourris... Joseph Colomès reprend les travaux de son père à sa mort en faisant planter un parc. Passé à son neveu Isidore de Poulhariès, le château beaucoup dégradé à la Révolution est acquis en 1846 par Albert de Puymirol et restauré par ses soins. La famille à qui passe ensuite Laréole le laisse à l'abandon, le transformant à un moment en ferme... Le conseil général de la Haute-Garonne le rachète en 1984, le sauvant d'une ruine inévitable !


Et encore !