Petite histoire du château de La Roche-Jagu

Vinaigrette 0
Le château - ©Binche / CC-BY-SA Le château - ©Binche / CC-BY-SA
Château de la Roche-Jagu Château

Les seigneurs de la Roche-Jagu se rendent vite compte du potentiel stratégique qu'offre le lieu de la Roche-Jagu : dominant le Trieux, on pourrait y construire un poste de surveillance efficace sur toute la vallée ! Chose faite au XIe siècle. Le château-fort est ensuite détruit durant la guerre de Succession de Bretagne, puis reconstruit en 1405 notamment par Pierre de Péan. Mélange entre forteresse défensive et demeure d'agrément, le château aux façades de grès rose abrite 4 étages avec cuisine et cellier au rez-de-chaussée, appartements seigneuriaux au premier niveau, chambres au deuxième, combles au 3e. Des latrines pour le confort, une petite chapelle complètent l'ensemble...

Erigé en baronnie en 1487, la Roche-Jagu revient à la famille d'Acigné 7 ans plus tard, avant de passer aux du Plessis de Richelieu qui n'y habitent pas beaucoup... il sert alors de maison aux fermiers du domaine. La suite ? Plusieurs propriétaires se succèdent jusqu'au classement de la propriété comme Monument historique en 1930 et son legs au département en 1958 : la Roche-Jagu accueille aujourd'hui des expositions.


Et encore !