Petite histoire du château de La Madeleine

Vinaigrette 0
L'entrée - ©Pline / CC-BY-SA L'entrée - ©Pline / CC-BY-SA
Château de la Madeleine Château

Prenez la ville de Chevreuse, dans la verdoyante vallée du même nom. Ajoutez-y un seigneur, Guy Ier. Vous obtiendrez un donjon construit en 1075 sur un plateau entouré par de profonds ravins... Entre 1366 et 1393, une campagne de reconstruction commence : Pierre de Chevreuse fait remanier les remparts en ajoutant deux tours aux angles sud-ouest et nord-ouest. Les tours en question abritent latrines et cheminées, bref... tout le confort nécessaire pour l'époque ! Mais plus tard, alors que les troupes anglo-bourguignonnes occupent la forteresse, les seigneurs de Chevreuse font construire un pont-levis.

Dès 1440, le nouveau châtelain Nicolas de Chevreuse commence ses embellissements. L'enceinte se voit dotée de tours carrées habitables et des logis s'adossent maintenant au sud. Le château de la Madeleine, passé au XVIe siècle au cardinal de Lorraine, est abandonné. Au XVIIe siècle, saviez-vous que le jeune Racine est chargé par son oncle de surveiller les travaux de restauration entrepris au château en 1661 ? Travaux qui consistent entre autre à supprimer le pont-levis, finalement rétabli à la fin du XXe siècle. Transformé en prison en 1686, il accueille la congrégation des dames de Saint-Cyr en 1693. Cédé en 1981 au conseil général des Yvelines, restauré, la Madeleine abrite le siège du parc naturel de la Vallée de Chevreuse...


Et encore !