Petite histoire du château de Gramont

Vinaigrette 0
L'entrée - ©MOSSOT / CC-BY-SA L'entrée - ©MOSSOT / CC-BY-SA
Château de Gramont Château

En plein Tarn-et-Garonne, nous voici à Gramont, beau château Renaissance ! On le trouve mentionné pour la première fois en 1215, quand Eudes de Montaut en devient le seigneur, après que le célèbre Simon de Montfort le lui ait donné. Célèbre, oui ! Vous ne connaissez que lui : acteur principal de la croisade contre les Albigeois, il lutte férocement contre les hérétiques cathares dans le sud-ouest de la France. Il avait tout simplement confisqué Gramont au vicomte de Lomagne ! En tout cas, la famille de Montaut gardera le château jusqu'à la fin du XVe siècle, l'agrandissant et l'embellissant sans cesse. De cette période date la façade qui fait face à l'église.

Après que Gramont soit passé en 1491 à Guillaume de Voisins, un des membres de sa famille, Aymeric, fait construire l'aile Renaissance vers 1545, formant un L avec le bâtiment primitif. Passé entre les mains de plusieurs propriétaires, Gramont bénéficie d'une grande restauration au XIXe siècle grâce aux de La Fontan de Goth, nouveaux propriétaires. Abandonné, le château est acquis en 1961 par un couple passionné d'Histoire, les Dichamp, qui le restaureront avec soin avant de le léguer au Centre des monuments nationaux.


Et encore !