Petite histoire du château de Dourdan

Vinaigrette 0
Le château - ©GFreihalter / CC-BY-SA Le château - ©GFreihalter / CC-BY-SA
Château de Dourdan Château

Le château de Dourdan est très ancien ! Au XIIe s, Philippe Auguste entreprend de faire bâtir vers 1222 sur ce lieu une imposante forteresse, gardienne stratégique dans la défense de l'Ile-de-France. Entouré de fossés, elle possède huit tours et un châtelet d'entrée protégé par une herse.

Des logis qui servent de lieux de vie longent les courtines jusqu'à la chapelle. Le donjon est implanté à l'extrémité nord de l'enceinte. Il se présente sous la forme d'une tour circulaire haute à l'origine d'une trentaine de mètres, isolée du reste de l'enceinte par un fossé. On le franchit par un pont-levis. Dourdan reste propriété de la Couronne jusqu'en 1478.

Durant les guerres de Religion, le château se fait occuper par les troupes du duc de Guise, chef de la Ligue qui y installe une garnison. Déjà très endommagé, Dourdan est pris en 1591 par le duc de Biron, sur ordre d'Henri IV. Revenu à la couronne en 1611, le château passe à la famille d'Orléans.

Au XVIIIe s, on construit un grenier à sel dans la cour. Le donjon et le châtelet d'entrée se retrouvent alors cloisonnés. Abandonné alors que débute la Révolution, le château sert de prison, puis d'école. La ville le rachète en 1961 et commence les restaurations.


Et encore !