Petite histoire du château d'Apremont

Vinaigrette 0
Le château - ©Selbymay / CC-BY-SA Le château - ©Selbymay / CC-BY-SA
Château d'Apremont Château

C'est le comte de Charny Philippe de Chabot, amiral de France, qui fait reconstruire le château Renaissance. Un des premiers de ce style dans la région, dites donc ! La belle demeure remplace la vieille forteresse qui se tient là depuis le XIe siècle, au bord de la rivière Vie sur son promontoire rocheux. La place-forte passera en 1437 dans la famille de Philippe, avec le mariage d'Isabeau d'Apremont et de Renaud de Chabot, seigneur de Jarnac.

Puis voilà Philippe : ami d'enfance de François Ier, il négociera la libération du roi après la bataille de Pavie : pour ce geste, François le fait amiral et le met à la tête d'une armée avec laquelle il ira conquérir l'Italie... A grand homme, grand et beau château, donc ! Notre amiral fait donc reconstruire Apremont en 1534, avec un grand corps de logis de 2 étages flanqué de 2 tours rondes, dont l'une, celle de l'ouest, mesure 40 mètres de haut et 10 de diamètre ! Mais des hommes complotent derrière le dos de notre amiral, des hommes jaloux de sa réussite, qui n'hésitent pas à l'accuser de malversation ! En 1541, Philippe tombe en disgrâce... Peu avant de rendre l'âme à peine un an plus tard, l'amiral cède son château à la famille de Brosse.

Passé ensuite aux Montmorency-Luxembourg, Apremont se voit vite abandonné par ses propriétaires. Pire, dès 1743, ils vendent les pierres du corps de logis comme matériaux ! Elles seront réutilisées pour la construction du pont Pirmil à Nantes. Depuis, la commune a racheté les ruines et des travaux de restauration ont commencé. Ainsi, on peut visiter la chapelle castrale avec sa nef unique qui abrite un monument en honneur de Philippe de Chabot, mais aussi se faufiler dans un souterrain long d'une vingtaine de mètres... qui servait de glacière.


Et encore !