Petite histoire du Capitole de Toulouse

Vinaigrette 0
La façade - ©Ceridwen / CC-BY-SA La façade - ©Ceridwen / CC-BY-SA
Capitole de Toulouse Hôtel de ville

Par Jupiter !


Il y a très longtemps, l'actuel Capitole reposait sur un temple dédié à Jupiter ; un temple ensuite transformé en église au tout début du IVe siècle.

Au Moyen-Age, les capitouls, ces membres élus par les notables de Toulouse pour siéger au conseil municipal, s'installent ici : le Capitole devient hôtel-de-ville. Il a été reconstruit au XVIIIe siècle ; il faut dire qu'avant, on a pensé à aménager à la place une grande place avec la statue de Louis XIV. Projet trop coûteux !

Et voilà Guillaume Cammas, architecte et peintre de la ville, qui arrive en 1736 : il s'agit de refaire entièrement le Capitole, composé de plusieurs bâtiments disparates. Un premier projet trop coûteux est vite abandonné, mais en 1739, c'est la bonne : son plan est accepté !

Une façade chargée


La façade a été commencée en 1750 et achevée en 1769. Elle se compose d'un arrière-corps et de 3 avant-corps ; au milieu, on a 8 colonnes de marbre rouge de Carrare. Sur le tympan, on trouvait les portraits sculptés de Louis XIII, de Napoléon et de Louis XVIII, remplacés ensuite par cette phrase (après la révolution de 1830) « Liberté, ordre public ».

On voit des génies, la Force et la Justice, et aussi du côté de la salle de spectacle la Tragédie et la Comédie. On voit la silhouette de Clémence Isaure, bien connue des Toulousains, et dont je vais vous parler plus tard. Tout cela a été réalisé par Louis Parant, de Carcassonne.


Et encore !