Petite histoire des grottes de Matata

Vinaigrette 0
Les grottes - ©Jack ma / CC-BY-SA Les grottes - ©Jack ma / CC-BY-SA
Grottes de Matata Cavité naturelle

Ces rochers surplombent l'estuaire de la Gironde. C'est la mer qui a creusé ces cavités, combiné au vent et à de minuscules petits vers qui ont peu à peu rongé et troué la roche ; l'homme n'a fait que les aménager. Et il en a eu, du temps ! L’aménagement commence dès la Préhistoire : les grottes servent de refuge rudimentaire contre les intempéries et les bêtes sauvages.

Ensuite, au cours des siècles, elles deviennent des abris pour la population lorsque les terribles Vikings déferlent au milieu du IXe s, de vraies habitations pour les pécheurs, des refuges pour les protestants (nombreux dans la région, il leur faut un lieu de culte où pratiquer en toute discrétion pendant les guerres de Religion)...

Même les Sarrasins occupent les lieux vers 730 : on dit que ce sont eux qui creusent les silos dans les terrasses ! La dernière habitante, Marie Guichard, a quitté les grottes en 1906... elle vivait de la vente de cartes postales et du pourboire qu'on lui laissait après avoir fait la visite du site...

Le site comprend aujourd'hui un restaurant (ah, la belle vue sur l'estuaire !), un hôtel, un musée. Le musée propose un intérieur typique troglodyte reconstitué (écomusée) ainsi que la visite d'une dizaine de pièces taillées dans le roc : ici, l'homme a construit des cheminées, percé des ouvertures, taillé des escaliers (les grottes s'étagent sur deux niveaux), installé des petits canaux pour récolter l'eau qui s'infiltre !


Et encore !