Petite histoire des fortifications de l'île d'Aix

Vinaigrette 0
Remparts près du fort de la Rade - ©Patrick Despoix / CC-BY-SA Remparts près du fort de la Rade - ©Patrick Despoix / CC-BY-SA
Fortifications de l'île d'Aix Fortification

L'histoire de notre île commence au XIe siècle avec la fondation d'un prieuré clunisien. Très vite disputée par Anglais et Français pendant tout le Moyen-Age, puis par catholiques et protestants, Aix n'est que ruine et désolation au début du XVIIe siècle. Alors, que se passe-t-il ensuite ?

Et bien, Colbert décide à cette époque de protéger les côtes charentaises de toute invasion ennemie : déjà avec l'établissement d'un arsenal à Rochefort, mais surtout avec la construction de forts à Fouras, l'île de Ré, Oléron... et à île d'Aix. Bon, ça n'empêche pas l'anglais Hawke d'y débarquer en 1757 et de détruire les constructions de Vauban, mais passons...

En attendant, notre île reste très vulnérable ! Qui va changer le cours de la situation ? Un homme, un petit Corse, oui ! J'ai nommé Napoléon Ier, qui enfin fait élever les forts de la Rade et Liédot. Le premier voit le jour en 1810 ; terminé en 1837 sur les fortifications de Vauban, il abrite aujourd'hui... un village de vacances. Hum ! Le second date lui de 1808 et servait à l'époque principalement de prison : il accueille pour sa part des manifestations culturelles !


Et encore !