Petite histoire des Cordeliers de Châteauroux

Vinaigrette 0
Le couvent - ©PMRMaeyaert / CC-BY-SA Le couvent - ©PMRMaeyaert / CC-BY-SA
Couvent des Cordeliers de Châteauroux Couvent

Tout autour de ses jolis jardins, le couvent qui abrite aujourd'hui des expositions d'art moderne voit le jour au début du XIIIe siècle (1212), fondé par Guillaume de Chauvigny, seigneur de Châteauroux. Notre couvent, de l'ordre de Saint-François d'Assise, est le premier de cet ordre implanté en France ! On a construit l'église et son monastère en dehors des remparts : il faut donc fortifier l'ensemble ! En tout cas, en 1216, l'église est consacrée mais le couvent n'est pas tout à fait achevé.

Ce qui n'empêche Guillaume pendant ce temps de donner sans compter, et l'abbaye se développe vite. Elle accueille même saint Antoine de Padoue, vers 1125, en visite dans la ville !... Bref ! Passées les guerres de Religion, où notre couvent se fait saccager et piller, les choses ne se passent plus si bien ; les Cordeliers n'ont plus d'argent !

Au milieu du XVIIIe siècle, les moines sont même obligés de louer une partie de leur terrain. De toute façon, la Révolution vient tout balayer : hop ! Les derniers religieux partis, on transforme le couvent en caserne, puis en gendarmerie. 3 ans de restauration commencée dès 1975, ont permis de rendre toute sa beauté au couvent !


Et encore !