Petite histoire des Billettes

Vinaigrette 0
La façade - ©Chris06 / CC-BY-SA La façade - ©Chris06 / CC-BY-SA
Cloître des Billettes Eglise paroissiale

Voici un endroit que peu de personnes connaissent, situé en plein cœur du Marais, non loin de l'hôtel de ville, et pourtant, si vous avez l'occasion de passer par là, l'endroit mérite le détour. Sur la maison du juif Jonathan, condamné à mort vers 1290 pour avoir profané une hostie, Régnier Flaminge fait construire une chapelle expiatoire en 1294 avec l'autorisation du pape Boniface VIII et la protection de Philippe le Bel. Les pèlerins affluent alors de toute part. En 1299, les frères hospitaliers de la Charité de Notre-Dame, appelé Billettes, s'installent dans la petite église. Une reconstruction du monument se fait au milieu du XIVe siècle avec l'ajout d'un cloître et d'un cimetière.

Début XVe siècle, nouveaux remaniements ! Le quartier s'étant alors beaucoup développé, le niveau de la rue alors appelée rue Où-Dieu-Fut-Bouilli est modifié et la chapelle se retrouve alors située en contrebas. La consécration de la nouvelle église se fait en 1408 et le cloître, tel qu'on voit aujourd'hui, est terminé en 1427. En 1631, les hospitaliers, dont la règle s'est considérablement relâchée, sont remplacés par les Carmes réformés de l'observance de Rennes qui se nomment alors Carmes-Billettes. De 1755 à 1758 on reconstruit une nouvelle fois l'église sous les ordres du frère Claude, architecte dominicain. Déclaré bien national en 1790, transformé en grenier à sel, la ville de Paris rachète le lieu en 1800 et l'affecte au culte luthérien en 1812.


Et encore !