Petite histoire de Sarlat-la-Canéda

Vinaigrette 0
Place de la Liberté - ©MOSSOT / CC-BY Place de la Liberté - ©MOSSOT / CC-BY
Cité médiévale de Sarlat Cité médiévale

Petites rues médiévales, belles maisons Renaissance... si vous évitez l'affluence des mois d'été où il est quasiment impossible de circuler, Sarlat est un délice ! Sarlat remonte probablement à l'époque romaine, du temps où on la nomme Sarrum. A l'époque de Charlemagne, des moines bénédictins s'y installent et fondent le monastère Saint-Sauveur. Le petit bourg s'élève progressivement à son contact. En 1317, le pape Jean XXII lui donne le statut d'évêché et un palais épiscopal est construit. Vers les XIIIe et XIVe siècles, la guerre de Cent Ans fatigue bien la pauvre Sarlat ! En récompense de son combat loyal contre le vil ennemi Anglais, le roi Charles VII lui accorde de grands privilèges, comme l'exemption de certains impôts. C'est à cette époque que sont construits les hôtels et maisons que vous verrez dans le centre-ville. Au XVIe siècle, guerres de Religion obligent, la paix est rompue, mais cela n'empêche pas une richesse et une prospérité telle qu'on est obligé d'étendre les habitations au delà des remparts, pour accueillir une population toujours croissante.


Et encore !