Petite histoire de Saint-Vorles de Châtillon-sur-Seine

Vinaigrette 0
Le chevet - ©Daniel CULSAN / CC-BY-SA Le chevet - ©Daniel CULSAN / CC-BY-SA
Eglise Saint-Vorles de Châtillon-sur-Seine Eglise paroissiale

Châtillon détient le titre de Plus beaux détours de France, et c'est vrai qu'en nous promenant dans ses petites rues, on s'y sent plutôt bien : ici, les restes de son château, son église Saint-Nicolas, et... celle qui nous intéresse, Saint-Vorles ! Tout commence en 868, lorsque l'évêque de Langres fait transférer les reliques de saint Vorles en Bourgogne pour les protéger des pillages sauvages des Normands. Un peu plus tard s'élève une église sur l'emplacement de l'ancienne chapelle du castrum de Châtillon (appelée Sainte-Marie du Château). On doit la construction de l'église actuelle à l'évêque de Langres Bruno de Roucy, vers 980, qui y installe un collège de chanoines. De style roman, on lui ajoute au XVIIe siècle les chapelles du Carmel et celle de Saint-Bernard. On remanie aussi entièrement la façade en 1619. A l'intérieur, tiens donc ! On peut y voir un beau groupe de statues, le Sépulcre, provenant de l’ancienne église des Cordeliers détruite pendant les guerres de Religion, réalisées en 1527 par un sculpteur de Châtillon appelé Dehors.


Et encore !