Petite histoire de Saint-Nicolas-des-Champs de Paris

Vinaigrette 0
La façade - ©Miguel Hermoso Cuesta / CC-BY-SA La façade - ©Miguel Hermoso Cuesta / CC-BY-SA
Eglise Saint-Nicolas-des-Champs de Paris Eglise paroissiale

A l'origine, notre église se trouve être une modeste petite chapelle érigée en paroisse en 1184, dépendance du prieuré voisin de Saint-Martin. Reconstruite à la fin du XIIe siècle puis au XVe siècle (où on remanie la façade, le clocher et les sept premières travées), Saint-Nicolas prend sa forme actuelle au XVIe siècle (1576), lorsque les religieux du prieuré de Saint-Martin cèdent un terrain pour y agrandir l'église, notamment pour allonger la nef et construire les chapelles sur les bas-côtés.

En 1745, cédant à la mode, on remplace les vitraux colorés par des verrières blanches. Dernières transformations avant le chaos... Pendant la Révolution, l'église devient « temple de l'Hymen et de la Fidélité » avant d'être rendue au culte en 1802, puis restaurée en 1823 et 1843. La belle façade nord (sur la rue Saint-Martin) date du XVe siècle, avec son arc flamboyant et ses statues de Desprez (1843). L'humaniste Guillaume Budé et madame de Scudéry sont inhumés dans l'église.


Et encore !