Petite histoire de Saint-Lomer de Blois

Vinaigrette 0
L'église - ©Binche / CC-BY-SA L'église - ©Binche / CC-BY-SA
Eglise Saint-Lomer-Saint-Nicolas de Blois Eglise paroissiale

Au cœur de la ville de Blois, l'imposante église Saint-Nicolas, construite aux XIIe et XIIIe siècles, faisait autrefois partie d'une vaste abbaye fondée en 924. Ca vous dit de venir la voir ? Allez ! Ce seraient des moines bénédictins de l'abbaye de Corbion dans le Perche, qui auraient fondé le monastère. Ils avaient fui les Normands avec les reliques du saint et auraient trouvé refuge à Blois. On leur donne d'abord l'église Saint-Lubin, située hors des murs de la ville, avant qu'ils ne construisent leur propre lieu de culte, probablement entre 1024 et 1100.

Reconstruite entre 1138 et 1186 suite à un incendie, l'église voit s'élever à cette époque le chœur, le transept et la dernière travée de la nef. Les travaux s’interrompent un moment, puis hop, reprise au début du XIIIe siècle avec l'édification des 4 premières travées de la nef, la façade et les tours. Finalement, l’abbaye et l'église sont achevées vers 1220 ! Lorsqu'arrive la guerre de Cent Ans, on décide de les enfermer à l'intérieur des remparts. Sage idée !

Au XVIe siècle, l'abbaye est bien belle, avec sa vaste salle capitulaire voûtée, sa grande cuisine voûtée, ses greniers, ses celliers, sa boulangerie et son cloître ! Malheureusement... les protestants saccagent l'abbaye en 1568 : les voûtes de l'église s'effondrent à cause d'un incendie, les bâtiments conventuels sont entièrement détruits... Au XVIIe siècle, donc, on reconstruit l'ensemble des bâtiments avant qu'à la Révolution ces derniers ne soient affectés à l'hôtel-Dieu.


Et encore !