Petite histoire de Saint-Cannat de Marseille

Vinaigrette 0
La façade - ©Robert Valette / CC-BY-SA La façade - ©Robert Valette / CC-BY-SA
Eglise Saint-Cannat de Marseille Eglise paroissiale

Papes de pierre


L’ancienne église date de 1524 : sa première pierre a été posée par le capitaine des galères du roi et maître d'hôtel d'Anne de Montmorency, Christophe de Lubiano. En 1528, l'évêque de Gironne, Guillaume de Boib et l'évêque de Marseille Innocent Cibo dédient l'église sous le nom d’Annonciation de la Très-Sainte-Vierge.

L'église actuelle date de 1619, construite par les frères Dominicains (ou frères prêcheurs) pour remplacer leur vieille chapelle qui tombait en ruine, située près de l'ancienne porte de Rome : la façade, celle qu'on voit aujourd'hui, date de 1739.

C'est l'architecte Joseph-Ignace Gérard qui la fait construire. Elle se compose de deux ordres : dorique et ionique. Aux extrémités de la balustrade en pierre en haut, on a deux statues : qui ça ? Les papes Pie V (XVIe siècle) et Benoît XI (XIVe siècle) !

On tire le portrait des saints


Allez, allons jeter un œil à l'intérieur : déjà, voilà le très beau maître-autel du sculpteur Fossati (1755), avec son baldaquin et ses petits anges.

Ensuite, on a les deux tableaux de Michel Serre (1658-1700), peintre baroque natif de Tarragone, en Espagne : la Vierge à l'enfant et la purification de la Vierge. Sans oublier la toile de Pierre Parrocel, peintre natif d'Avignon (1670-1739), qui représente le baptême de Jésus.


Et encore !