Petite histoire de Notre-Dame-de-la-Seds

Vinaigrette 0
La façade - ©Malost / CC-BY-SA La façade - ©Malost / CC-BY-SA
Eglise Notre-Dame-de-la-Seds Eglise paroissiale

Sedes, le siège !

Voici la toute première église d'Aix. Au début de son histoire, c'est encore un petit oratoire fondé par saint Maximin au IVe s, sur un temple dédié à Cybèle. Le siège épiscopal ne tarde pas à s'installer à côté de la nouvelle cathédrale dédiée à la Vierge.

D'où le nom de Notre-Dame de la Seds, sedes episcopali, « du siège épiscopal ». Cet endroit de la ville s’appelle alors « ville des Tours », à cause de son palais épiscopal imposant comme une forteresse, avec tours et créneaux.

La petite Vierge de la Seds

Une ancienne statue

Puis, au XIe s, la cathédrale déménage à Saint-Sauveur. Et voilà la Seds redevenue simple église ! On y vénère beaucoup une petite statue de bois de la Vierge : la copie, parait-il, de celle que Maximin avait exposée dans sa cathédrale primitive et que les Sarrasins avaient détruite.

La précieuse statue passe à Saint-Sauveur, tout comme les reliques de Mitre. Mais vers 1390, la Seds se fait ravager par l'armée de Raymond de Turenne, qui ne laisse que des ruines fumantes...

Peste et miracle !

La reconstruction vient au milieu du XVIe s. Et dans quelle condition ! En 1521, alors que la peste frappe Aix, on raconte que toutes les nuits, des lignes de feu dessinent un grand rectangle sur le sol. On fouille et on se rend compte que le vieil oratoire primitif dédié à la Vierge se trouvait là.

Un miracle ! Ca veut dire qu'il faut reconstruire une église. Il faut attendre la fin de l'épidémie de peste en 1555 pour que l’église soit achevée ; la façade ne sera construite qu'au XVIIIe s.

Début 1630, rebelote ! Une terrible épidémie de peste frappe Aix : la ville fait vœu de faire une procession à la Seds tous les ans à la date du jour où l’épidémie se sera calmée : ce jour vient le 1er septembre 1630.

Choléra et ex-votos

En 1816, la sœur Saint-Augustin du Saint-Sacrement, Mlle Raymond, s'installe avec les siennes près de notre église et y fonde un couvent. C'est grâce à elle que la statue tant vénérée de la Vierge a fait son retour à la Seds ! En 1849 et 1884, une épidémie de choléra frappe la ville.

La Vierge sera bénéfique... une petite procession, et hop la maladie part comme elle est venue ! En 1857, notre statue se fait couronner et la foule se presse très nombreuse pour la voir. Un dallage de plaques de marbre composé d'ex-voto, d'ailleurs, témoigne des remerciements faits à la Vierge par les fidèles.

L'église actuelle date de 1853, construite par l'architecte aixois Henri Révoil : elle est de style romano-byzantin. Vous ne pourrez pas louper notre statue ! Elle est bien là, dans sa niche, toute dorée et habillée de bleu...


Et encore !