Petite histoire de l'église Saint-Eustache de Paris

Vinaigrette 0
L'église - ©Benh LIEU SONG / CC-BY L'église - ©Benh LIEU SONG / CC-BY
Eglise Saint-Eustache Eglise paroissiale

En plein cœur de Paris, toute serrée au milieu du quartier agité des Halles, Saint-Eustache a défié le temps ! Son histoire remonte à des temps bien anciens... Dès le début du XIIe siècle, on trouve là une petite chapelle Sainte-Agnès près de l'enceinte de Philippe Auguste. Dédiée à saint Eustache vers 1434, on la fait reconstruire.

La pose de la première pierre a lieu le 19 août 1532 et aussitôt l'architecte Pierre Le Mercier commence les quatre chapelles au nord. La façade sud suit en 1540, la nef en 1578-1600 et 1618-1622. En 1635, c'est au tour des voûtes de la nef, et enfin la consécration a lieu en avril 1637.

Avec ses 88 mètres de long, ses 43 m de large, ses 33 m de haut, Saint-Eustache mérite bien son titre de plus haute nef de Paris ! Mais la suite est beaucoup moins sereine... A la Révolution, Saint-Eustache se transforme en temple de l'Agriculture avant de brûler en 1840. Baltard se charge alors de sa restauration.

Entre ces murs, beaucoup de chose se sont passées ! Le baptême de Richelieu et de Molière ; celui d'une enfant du nom de Jeanne Poisson, future Madame de Pompadour, le 30 décembre 1721 ; les funérailles de la mère de Mozart en juillet 1778...


Et encore !