Petite histoire de l'arc de triomphe de Montpellier

Vinaigrette 0
L'arc - ©Fritz Geller-Grimm / CC-BY-SA L'arc - ©Fritz Geller-Grimm / CC-BY-SA
Arc de triomphe de Montpellier Arc Louis XIV

Cet arc dorique célèbre les victoires et les conquêtes de Louis XIV. Sur les plans de Dorbay, l'architecte du roi D'Aviler commence la construction en 1691. Les travaux ne durent qu'un an et coûtent à la ville de Montpellier la somme de 11 850 livres.

Appelé aussi porte du Peyrou, parce que l'arc se trouve à quelques mètres de l'entrée de la promenade du même nom, vous pourrez voir deux bas-reliefs représentant le triomphe de la religion (la révocation de l'Edit de Nantes) avec l'inscription extincta heresi ; la jonction de la mer Méditerranée et de l'Atlantique par le canal du Languedoc avec la légende junctis oceano et Mediterraneo maris.

On doit ces sculptures à Philippe Bertrand, artiste natif de la ville. Devant, la place royale du Peyrou, large esplanade avec sa statue du roi Soleil et plus loin, son célèbre château d'eau.

Saviez-vous que la statue originale, réalisée à Paris en 1692, eut bien du mal à arriver sur place ? Après un long périple à travers la France (du Havre à Bordeaux), une chute dans la Garonne... elle parvient enfin à Montpellier en 1718. Tout ça pour la faire fondre à la Révolution ! L'actuel Louis XIV date de 1838.


Et encore !