Petite histoire de l'abbaye Notre-Dame de Quincy

Vinaigrette 0
Le logis - ©Pline / CC-BY-SA Le logis - ©Pline / CC-BY-SA
Abbaye Notre-Dame de Quincy Abbaye Odet de Coligny Cistercien

Histoire d'une riche abbaye

Des nonosses, une librairie

Voilà une abbaye cistercienne fondée en 1133. C'est la 6e « fille » de l'abbaye de Pontigny ! On venait à Quincy avant le XVIe s pour sa magnifique « librairie » : il est vrai que l'abbaye avait bien été enrichie, notamment grâce aux dons de rois et de seigneurs comme les ducs de Bourgogne, les Courtenay ou le roi Louis VI le Gros !

Quincy connaît un grand essor, aussi, grâce aux reliques de saint Gaultier, abbé de Quincy et évêque d'Auxerre, qu'on conservait précieusement dans l'église. Une église qui ressemble à une petite cathédrale, longue de près de 90 mètres sur 45 de large !

Un frangin Coligny de la partie

L'un des 3 frères Coligny (dont l'un possédait le château voisin de Tanlay), Odet de Châtillon, a été abbé de Quincy : c'est même lui qui reçoit le premier l’abbaye en commende ! La légende veut d'ailleurs qu'on attribue à Odet la ruine et la déchéance de Quincy.

Abbé, peut-être, mais converti au protestantisme... Vérité ou pas, huguenot ou pas, de toute façon toutes les abbayes finissaient par tomber en décadence à cette époque, alors !...

Celliers et bergeries

L'église a été détruite en 1797 et l'abbaye progressivement abandonnée. La Notice sur le château de Tanlay (anonyme, imprimerie Bailly à Tonnerre, 1902) décrit l'abbaye au XIXe s, d'après Histoire de l’abbaye de Quincy d'Eugène Lambert :

« La maison abbatiale, convertie aujourd'hui en établissement agricole, sert de logement au fermier. Les salles voûtées à plein cintre, qui remontent au XIIe siècle, abritent sous leurs fines nervures les troupeaux attachés à l'exploitation. Ce sont des bergeries qui occupent le logis des abbés. »

La Notice indique encore parmi les vestiges de l'abbaye des caves du XIVe s construites dans la montagne du Mont-Hérissé : les « Caves-aux-Moines ». Les moines avaient creusé la montagne pour y aménager un cellier pour y conserver leurs meilleures bouteilles...

La visite

On visite aujourd'hui les bâtiments conventuels du XIIIe s dont l'hôtellerie. L'abbaye a en plus gardé ses anciens moulins. Et vous savez quoi ? L'écrin de verdure dans lequel est niché l'abbaye est propice à la plus agréable des méditations...


Et encore !