Petite histoire de la tour Magne

Vinaigrette 0
La tour - ©Doronenko / CC-BY-SA La tour - ©Doronenko / CC-BY-SA
Tour Magne de Nîmes Fortification

Pins et ciel bleu, pas de doute, nous sommes bien en Provence... à la tour Magne, plus précisément ! Anciennement partie de l'enceinte de la ville, le monument a dû servir de forteresse au cours de ses nombreux sièges : Francs, Vandales, ou encore Wisigoths au début du Ve siècle, qui envahissent le Languedoc, détruisant tous les monuments romains de la région. Zama chasse ces derniers et s'empare de Nîmes en 720, rendant maître de la ville les Sarrasins qui aussitôt s'entourent de remparts en se servant de la tour. Charles Martel, en 737, détruit la tour Magne et les fortifications pour punir les habitants d'avoir aidé les Sarrasins. Sombre époque... Nîmes passe en 1185 dans le domaine de Raymond V, comte de Toulouse, qui transforme notre tour en forteresse.


Et encore !