Petite histoire de la porte Mordelaise

Vinaigrette 0
La porte - ©Pymouss / CC-BY-SA La porte - ©Pymouss / CC-BY-SA
Porte Mordelaise de Rennes Fortification

Typique de l’architecture militaire médiévale, cette porte massive avec ses deux grosses tours à mâchicoulis (XVe siècle) tient son nom de la petite commune de Mordelles, à quelques kilomètres à l'ouest de Rennes, où notre porte conduisait. Autrefois appelée « porte Royale », elle faisait partie intégrante des remparts de la ville. Figurez-vous que les ducs de Bretagne entraient par notre Mordelaise, lorsqu'ils venaient se faire sacrer à Rennes, et devaient y prêter serment !

Non loin de là, parait-il aussi qu'on trouvait la maison de l'oncle et de la tante de Duguesclin, chez qui il se réfugie pendant un an, alors âgé d'une quinzaine d'années. L'adolescent rebelle, rejeté par les siens, vient de quitter le manoir familial... Attendez, regardez un peu ce détail, ici. Oui, cette dalle ! Cette pierre en granit, dont on se sert pour la construction de la porte mais dont on ignore l'origine exacte, conserve une inscription en latin du IIIe siècle : « A l'empereur César Marc Antoine Gordien, pieux, heureux, auguste pontife suprême, décoré de la puissance tribunitienne, consul, les citoyens de Rennes ».


Et encore !