Petite histoire de la place des Jacobins de Lyon

Vinaigrette 0
La place - ©Jean Housen / CC-BY-SA La place - ©Jean Housen / CC-BY-SA
Place des Jacobins de Lyon Rue Quartier François Rabelais Jean XXII

A l'origine, c'est la place du Confort, qui doit son nom à l'ancienne chapelle de Notre-Dame-du-Confort située non loin de là mais aujourd'hui disparue. Aujourd'hui, c'est la place des Jacobins, à cause des moines Jacobins de l'ordre de Saint-Dominique dont la maison se trouve au sud de la place.

Même Rabelais (venu à Lyon pour exercer la médecine à l'hôtel-Dieu, entre 1532 et 1534) évoque dans Pantagruel les « bavards de Confort », ces « fainéants qui s'assemblent sur la place Notre-Dame-de-Confort, à Lyon, pour y débiter des sornettes qu'autrefois on nommait baves. »

Et vous savez quoi ? Dans ce couvent s'est faite la réunion pour trouver un successeur au pape Clément V, en 1314. Oula, une réunion hou-leuse ! Personne, parmi tous les cardinaux présents, n'arrive à se décider. On dit que le frère du roi Louis le Hutin, un tantinet énervé, décide de retenir les cardinaux en otage pendant plus d'un mois, le temps qu'on trouve une solution ! Finalement, un des cardinaux, Jacques Duèze, se propose comme successeur sous le nom de Jean XXII...

Revenons à notre place : donc, après s'être appelée place de Confort, on lui donne le nom de place de la Préfecture, à cause de l'installation de la Préfecture du Rhône au XIXe siècle, dans les anciens bâtiments des moines Jacobins. Aujourd'hui, on y voit la jolie fontaine de l'architecte Gaspard André (1885), décoré des figures des 4 illustres Lyonnais : le grand architecte Philibert Delorme, le graveur Gérard Aufran, le sculpteur Guillaume Coustou, le peintre Hippolyte Flandrin.


Et encore !