Petite histoire de la place de la Carrière

Vinaigrette 0
La place - ©Berthold Werner / CC-BY-SA La place - ©Berthold Werner / CC-BY-SA
Place de la Carrière Rue Quartier Stanislas Leszczynski

Oyez, place aux joutes !

La place s'appelait alors, sous le règne du duc de Lorraine Charles III, place Neuve. Mais pourquoi ce nom de Carrière alors ? Car des tournois y étaient organisés ! Nous sommes au milieu du XVIe s et on décide que les joutes auront lieu ici. On installe des barrières de bois, de hautes palissade et la place prend le nom de place de la Carrière.

Le duc Léopold transforme la place de fond en comble. Il fait détruire les parties du palais ducal qui donnent sur la place : à cet emplacement, il demande à Boffrand de construire le Louvre (monument détruit par la ville en 1745).

Empereurs de tous les pays

Mais c'est son successeur Stanislas qui fait les plus gros remaniements : la place doit être le prolongement de la place Royale (actuelle place Stanislas), avec qui elle communique avec un arc de triomphe. Allez, les travaux peuvent commencer !

D'abord, on va donner à la future place la forme d'un rectangle bordé d'hôtels avec au fond le palais du Gouvernement, ancienne Intendance.

Un bel hôtel aménagé à l'emplacement du Louvre... Emmanuel Héré le fait construire pour le chancelier La Galaizière, l'intendant de Stanislas. Puis à la mort de celui-ci, c'est le commandant de Stainville qui s'installe là en tant que gouverneur de Lorraine. L'endroit s'appelle alors le Gouvernement.

Y vient en visite du beau monde ! Le roi Charles X en 1828, le roi Louis Philippe en 1831, l'archiduc Ferdinand-Maximilian, futur empereur mexicain en 1856, Napoléon III en 1858, l'impératrice Eugénie et l'empereur François-Joseph II en 1866 et 1867...

L'amant de Madame

Attendez, ce n'est pas fini : ce bâtiment-ci abrite l'actuelle Cour d'Appel. On avait là autrefois un palais construit pour le comte Jean de Salm, gouverneur et maréchal de Lorraine au XVe s et un autre construit pour le comte Paul de Salm, chambellan de Charles III au siècle suivant.

L'hôtel brûle en 1683 et le terrain est donné au prince de Craon, monsieur de Beauvais, qui fait construire bâtiment actuel. Et vous savez quoi ? Le duc de Lorraine Léopold lui offre son hôtel, Léopold n'étant autre que... l'amant de madame de Craon !

Le roi de Pologne Stanislas achète l'hôtel en 1751 et aménage de somptueux appartements. Une salle de concert aussi, installée dans les anciennes écuries de Charles III !

La Bourse... ou la fontaine !

On aménage aussi 4 fontaines aux coins de la place, avec des groupes d'enfants pêchant ou chassant.

La fontaine de Cyfflé aujourd'hui place d'Alliance se trouvait à l'origine sur la place de la Carrière, jusqu'en 1756 ! Dès 1752, on construit la Bourse, avec sa très belle décoration en fer forgé signée Jean Lamour.

Les tilleuls

Et pour en revenir au nom de la place, la Carrière : savez-vous qu'en 1751, les comptes de la ville font mention de la plantation de 116 tilleuls ? Oui, car on n'avait toujours pas enlevé les hauts panneaux de bois, vestiges des joutes du temps de Charles III !


Et encore !