Petite histoire de la place Dauphine

Vinaigrette 0
La place - ©Mbzt / CC-BY La place - ©Mbzt / CC-BY
Place Dauphine Rue Quartier Louis XIII

Après le marécage, les briques

A l'époque de son aménagement, notre place ressemblait plus à une prairie marécageuse qu'au petit endroit tranquille qu'on voit aujourd'hui ! L'historien Henri Sauval dira d'ailleurs au XVIIe siècle :

« C'était une solitude stérile déserte et abandonnée qui, tous les ans, était noyée et cachée sous l'eau. »

Vous voyez le tableau ! Notre terrain se compose à l'époque de 3 îles, l'île aux Juifs, l'île des Passeurs de Vaches et l'îlot de la Gourdaine. Henri IV permet en 1607 à son vieil ami Achille de Harlay, président au parlement de Paris, de réunir ces trois îles et de construire dessus une rue (à son nom !) et une place triangulaire.

Le nom de celle-ci ? Il fait honneur au dauphin, le futur Louis XIII. C'est la deuxième place construite au XVIIe siècle après la place Royale (actuelle place des Vosges) ! Elle servait à l'origine aux marchands qui avaient besoin d'un endroit clos et tranquille pour leurs transactions.

Mais voilà, si sur la place des Vosges, les propriétaires doivent faire construire selon un plan précis (des maisons en brique et pierre à deux étages et toit d'ardoise), sur la Dauphine, c'est une autre histoire ! Pas d'édit particulier ce qui fait que les gens ont construit n'importe quoi n’importe comment !

Desaix et sa statue

Bref... En 1874, Viollet-le-Duc fait détruire les maisons qui fermaient la place à l'est, l'ouvrant ainsi sur le palais et la Seine. Certains ont crié au saccage... Au fait, au sujet de cette restructuration, saviez-vous qu'on trouvait une fontaine du général napoléonien Desaix, tué à Marengo, réalisée par Charles Percier en 1802 ?

Notre place Dauphine s'appelle alors place de Thionville. Et sa fontaine, quelques décennies plus tard, fait peine à voir ! Très abîmée, le monument sera déplacé à Riom (Auvergne) en 1874, région d'où était originaire le général.


Et encore !