Petite histoire de la grotte de Clamouse

Vinaigrette 0
L'intérieur - ©Martin Souchay / CC-BY-SA L'intérieur - ©Martin Souchay / CC-BY-SA
Grotte de Clamouse Cavité naturelle Exploration Légende

Clamouse ? Une légende pour un nom

La grotte porte le nom de Fons Clamosis, qui a donné Clamouse par la suite. En patois local, clamouse veut dire « hurlante », « hurleuse ». Ben pourquoi donc ? A cause de la résurgence des eaux de la grotte, qui, gonflées par les eaux de pluie, viennent se jeter avec un sacré gros bruit dans l’Hérault.

La légende, elle, dit qu’un jeune berger avait disparu un jour près de là. Lorsqu’on retrouva son corps inerte, dans l’eau de la résurgence, on entendit sa mère hurler de douleur... Une autre version dit qu’on avait enfermé dans le rocher une nymphe accusée d’adultère. Accusée à tort, bien sûr ! La pauvre y est morte après avoir pleuré tout son saoul, des larmes qui tombaient comme une cascade...

La découverte de la Clamouse

La grotte a été découverte en 1945 à l'occasion de la sécheresse qui tarit la source de la Clamouse. Oui ! Car dans les gorges de l’Hérault, on n’avait jamais vu la cascade de la Clamouse à sec. Jamais, sauf cet été 1945 où les spéléologues Dubois et Vila découvrent la fameuse grotte... Aujourd’hui, la rivière souterraine a été détournée, rien à craindre donc pour la visite !

La visite de la Clamouse

La visite dure 50 min. Attention, nombreux escaliers ! Superbe diversité des concrétions (buffets d’orgues et oh, même une grosse méduse !) plus la projection d’un petit film (6 min) sur l’histoire géologique de la grotte. On en prend plein les yeux !

Un conseil : y aller tôt les périodes d’affluence (l’été) pour éviter l’attente. Et prévoir un p’tit pull, la température y est de 16°C toute l’année...


Et encore !