Petite histoire de la cathédrale Saint-Pierre d'Angoulême

Vinaigrette 0
La cathédrale - ©Nicolas RIDOIN / CC-BY-SA La cathédrale - ©Nicolas RIDOIN / CC-BY-SA
Cathédrale Saint-Pierre d'Angoulême Cathédrale

Une première église toute en bois, vouée à saint Pierre et à saint Paul, voit le jour au milieu du IVe siècle. Détruite par un incendie en 981, on doit la construction de la suivante à Grimoard, qui la consacre en 1017. Devenue trop petite pour accueillir un nombre toujours plus important de fidèles, l'évêque Girard et le chanoine Archambaud font reconstruire la cathédrale au début du XIIe siècle : le chœur, l'abside, le transept ainsi qu'une partie de la façade datent de cette époque. Pourquoi seulement une partie ?

Parce que le chantier rencontre quelques difficultés. En effet, l'évêque se plaint du comportement du comte de Lusignan, qui a interdit toute importation d'eau, de bois, de pierres et de chaux pour les travaux, allant même jusqu'à interdire l'entrée de la ville aux maîtres-d'œuvre ! Quoiqu'il en soit, après son abandon pendant la guerre de Cent Ans et la destruction de son clocher en 1569, la cathédrale bénéficie d'une restauration entreprise par Jean Mesneau, commencée au tout début du XVIIe siècle, achevée en 1634. C'est aujourd'hui la plus belle église de Charente, avec sa nef voûtée en berceau de 72 mètres de long !


Et encore !