Petite histoire de la cathédrale du Mans

Vinaigrette 0
La cathédrale - ©Selbymay / CC-BY-SA La cathédrale - ©Selbymay / CC-BY-SA
Cathédrale Saint-Julien du Mans Cathédrale

Il était une fois Saint Julien, premier évêque à prêcher l'Evangile aux habitants de la Sarthe... Passant par Le Mans, il y aurait fondé une basilique... Vous savez comment sont les légendes ! Souvent fausses... En fait, notre cathédrale primitive s'élève au VIe siècle sur l'emplacement d'un temple antique, non loin de l'enceinte gallo-romaine. Saint Victeur, puis son successeur Saint Innocent s'occupent des travaux d'agrandissement.

Et puis, plus rien ! La cathédrale ne subit plus aucuns remaniements ; l'édifice se trouve même en ruine au bout de 3 siècles... Sous Charlemagne, l'évêque Francon restaure le monument. Saint Aldric le rebâtit plus tard en entier, avant sa destruction par les Normands lors de leur occupation dans le Maine. Une fois la paix revenue, Vulgrin, ancien abbé mais aussi habile architecte (on lui doit l'église Saint-Serge d'Angers) la reconstruit en 1060... En 1082, les deux tours et le transept sont achevés. Enfin !

On transfère alors les reliques de saint Julien dans l'édifice, jusque là dédié à saint Gervais et saint Protais. La consécration se fait en 1158. L'évêque Hamelin obtient de Philippe Auguste l'autorisation d'abattre le mur de l'enceinte gallo-romaine en 1217 pour étendre le nouveau chœur, celui qu'on voit encore aujourd'hui. Mais depuis le XVe siècle, il n'y a pas eu de travaux dans la cathédrale ! La partie la plus ancienne de l'édifice actuel date du XIe siècle, la nef de la fin du XIIe siècle, le chœur du milieu du XIIIe siècle, les transepts du XVe siècle.


Et encore !