Petite histoire de la cathédrale de Beauvais

Vinaigrette 0
La cathédrale - ©amendes / CC-BY-SA La cathédrale - ©amendes / CC-BY-SA
Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais Cathédrale

Saint Lucien fut le fondateur de l'église, au IIIe siècle. Il faut bien distinguer l'église de la Basse-Œuvre, l'oratoire primitif, et celle de la Haute-Œuvre, la cathédrale gothique actuelle. La Basse sert de lieu de culte jusqu'à la fin du Xe siècle... Les bases de la seconde cathédrale sont jetées par Hervé, 40e évêque de Beauvais, mais un incendie la détruit en 1180 et en 1225. On décide alors d'une reconstruction plus vaste : plus vaste oui, puisque bien plus grande que la cathédrale d'Amiens, commencée quelques années plus tôt ! En 1272, les voûtes sont construites. Peut-être un peu trop vite... car en 1284, elles s'écroulent !

On se met alors d'accord pour bâtir des piliers intermédiaires entre les restes de ceux qui venaient de tomber. Les réparations durent 40 ans, suspendues par la guerre de Cent Ans, reprises en 1500 avec la pose de la première pierre de la croisée sous la direction de Martin de Chambiges. On manque de moyens ! Pas de souci... François Ier offre pour les travaux les produits de la gabelle de Bordeaux ! Il faut dire que le chapitre de Saint-Pierre avait beaucoup donné pour la rançon du roi, retenu à Madrid...

Jean Waast et François Maréchal poursuivent les travaux. Jaloux, dit-on, de Michel-Ange qui venait de finir le dôme de Saint-Pierre de Rome, les deux hommes construisent au centre de la croisée une sorte de pyramide haute d'une cinquantaine de mètres. Terminée en 1568, elle finit par s'écrouler 5 ans après ! Plus près de nous, notre cathédrale voit ses bases consolidées : sa hauteur vertigineuse et le fait qu'aucune nef ne la soutienne à l'ouest la rendent plus fragile...


Et encore !