Petite histoire de la basilique Sainte-Clotilde de Paris

Vinaigrette 0
Le porche - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le porche - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Basilique Sainte-Clotilde de Paris Basilique

Clotilde ! Immortalisée avec son mari Clovis sous le grand porche, parmi d'autres mérovingiens, par Geoffroy-Dechaume en 1855... Avec ses flèches de 70 mètres de hauteur, la basilique en impose ! Une vraie petite cathédrale médiévale... Non ? Comment ça, non ?! Notre église ne date pas du XVIe siècle ?

Hé non ! C'est un vrai pastiche, qui marque le regain d’intérêt pour tout ce qui touche au Moyen-Age en cette fin de XIXe siècle... Saint-Clotilde est la première de ce genre à Paris, en fait. Autrefois, on trouvait à l'emplacement de l'église actuelle une petite chapelle Sainte-Valère, qu'on détruisit et qui laissa le quartier sans édifices religieux !

On arrête un projet de reconstruction dès 1827. Une fois l'architecte de Cologne Christian Gau choisi, les travaux commencent en 1846 : Sainte-Clotilde s'inspirera de la cathédrale gothique de Rouen ! Mais Gau meurt en 1853... Théodore Ballu, son associé, prend sa place et termine la basilique 4 ans plus tard en ayant quelque peu modifié le plan initial. Inaugurée la même année par le cardinal Morlot, Saint-Clotilde est érigée en basilique mineure par Léon XIII en 1897, à l'occasion de l'anniversaire du baptême de Clovis !


Et encore !