Petite histoire de l'abbaye de Melleray

Vinaigrette 0
L'abbaye - ©Selbymay / CC-BY-SA L'abbaye - ©Selbymay / CC-BY-SA
Abbaye Notre-Dame de Melleray Abbaye Cistercien

La fondation


Fondée en 1145 par des moines de l'abbaye cistercienne de Pontron en Anjou, l'abbaye s'établit dans un lieu appelé « Vieux Melleraye ». [up]Il paraîtrait que le nom de Melleray viendrait du fait que les moines, vivant dans une grande misère, n'avaient que le miel des abeilles trouvé dans un tronc d'arbre pour se nourrir... D'autres murmurent qu'il viendrait du mot latin mellearium qui signifie « ruche », pour dire que l'ordre cistercien envoyait leurs moines aux 4 coins de la France ![/up]

Car l'ordre de Citeaux se développe alors à la même époque, en opposition face à la dépravation de l'ordre de Cluny, qui affiche un peu trop leur richesse... Bref ! L'église est consacrée en 1183 par l'évêque de Nantes Robert. Les moines occuperont leur temps comme le veut la règle à la prière et aux travaux agricoles, ceci pendant des siècles...

L'essor de Melleray


Mais au XVIe siècle, la terrible commende tombe sur Melleray ! La commende, cela veut dire qu'un abbé extérieur à l'abbaye perçoit presque tout son revenu, ce qui bien sûr, l'affaiblit considérablement ! Vendue comme bien national à la Révolution, notre abbaye est achetée en 1817 par un certain Saulnier de Beauregard, qui arrive avec quelques moines trappistes originaires d'Irlande et d'Angleterre.

Ceux-ci sont venus en France avec leurs méthodes agricoles révolutionnaires et les mettent aussitôt en pratique. Bientôt un domaine de plus de 400 hectares couvre les environs de l'abbaye sur lequel travaillent près de 300 ouvriers agricoles ! [up]Ces mêmes moines de Melleray partent ensuite fonder leurs propres communautés aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne ! On peut citer l'abbaye de Mount Melleray en Irlande, celle de Mount Saint-Bernard en Angleterre, celle de Gethsemani dans le Kentucky...[/up]


Et encore !