Petite histoire de l'abbatiale Saint-Pierre de Corbie

Vinaigrette 0
La façade - ©Paulparis2010 / CC-BY-SA La façade - ©Paulparis2010 / CC-BY-SA
Abbatiale Saint-Pierre de Corbie Abbatiale

On ne dirait pas, à la voir comme ça, mais Corbie était autrefois très puissante. Au sein de ses puissants remparts se trouvaient 5 églises et surtout une prestigieuse abbaye bénédictine royale dont les abbés portaient le titre... de comte ! Fondée en 662 par sainte Bathilde, épouse du roi Clovis II, l'abbaye devient très vite immense : plus de 300 moines se trouvent là à l'époque carolingienne ! C'est son scriptorium qui lui donne toute sa renommée, mais aussi les nombreux saints qui en sortent : par exemple, Gérard, qui ira fonder l'abbaye de la Sauve-Majeure (Gironde) au XIe siècle. Les rois de France et les plus grands du royaume viennent à Corbie vénérer les 113 reliquaires que l'église compte alors...

Mais que s'est-il donc passé ? Parce que je ne vois pas d'abbaye, ici ! Effectivement, le cloître et les bâtiments conventuels ont été détruits à la Révolution. Complètement rasés ! Il ne reste aujourd’hui que l'église abbatiale, construite entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Drôle d'allure cette église, dites donc ! Elle paraît... bien petite, comme amputée d'une partie... Oui ! Saint-Pierre n'a plus de transept ni de chœur, parce que menaçant ruine, on les a détruits en 1815... L'église ne mesure plus que 36 mètres, contre 117 autrefois, mais ses voûtes et ses statues (dont une sainte Bathilde du XIVe siècle) méritent bien une petite visite !


Et encore !