Petite histoire de carpes

Vinaigrette 0
Une carpe - ©Piet Spaans / CC-BY-SA Une carpe - ©Piet Spaans / CC-BY-SA
Spécialité

Késako ?

La carpe vient bien sûr directement des étangs de la Brenne (36). On la pêche l'hiver. On connaît la carpe farcie mais on la déguste aussi cuite au four ou à la poêle. Dans la Brenne, on l'aime en filet fumé, en rillettes, en friture (roulés dans de la pâte à base de bière)...

La petite histoire

Des carpes pour les gourmets

On trouve la carpe sur les tables des grands du royaume depuis le Moyen-Age ! C'est un mets de choix. On retrouve les recettes dès la fin du XIVe siècle.

Le Ménagier de Paris la propose à « l'étouffée »... On la préfère au début pêchée en Touraine. Et lorsque les étangs se multiplient sur le sol brennou, au cours du Moyen-Age, c'est l’explosion !

Mais au fur et à mesure que le temps passe, la carpe devient de moins en moins cotée. Voire oubliée, reléguée en arrière-plan ! Une spécialité régionale, en somme.

Harengs saurs et poissons frais

On mange beaucoup plus de poissons qu'aujourd'hui, au Moyen-Age. Oui ! Car le Carême, c'est à l'époque toutes les semaines, le vendredi. Une période où on doit bannir la viande ainsi que toute graisse : on mange « maigre » !

Sans compter toutes les fêtes religieuses qui font que finalement, on ne mangeait pas beaucoup de viande dans l'année... Mais à l'époque, pas question de se régaler de poisson frais, tout juste pêché. Ca, c'est pour les nantis !

Impossible en effet de garder la marchandise au frais bien longtemps... seuls les plus riches peuvent mettre en place des armées de voitures à cheval pour faire venir au plus vite le précieux poisson...

Les plus pauvres doivent se contenter de poissons fumés ou séchés comme le hareng. Eh oui, pour manger frais, rien de telle que la poiscaille d'eau douce... La carpe devient LE poisson numéro 1 dans toute l'Europe.

Ca mord ?

Dans la Brenne, on pêche la carpe entre octobre et mars. On vide l'étang où se trouvent les poissons en levant la bonde, poissons rassemblés dans un bassin où on les ramasse dans des filets, les « sennes ».


Et encore !