Petite balade dans la cité médiévale de Yèvre-la-Ville

Vinaigrette 0
Une porte - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Une porte - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Cité médiévale de Yèvre-la-Ville Cité médiévale

C'est une jolie petite cité médiévale, située sur un promontoire dominant la vallée de la Rimarde qui, si vous la visitez hors-saison comme je l'ai fait, est particulièrement agréable ; vous profiterez d'une quiétude propice à la rêverie, un sentiment d'être hors du temps, ramené en des temps anciens... A l'ombre de son impressionnante forteresse, les petites rues fleuries ne manquent pas de charme. Au détour d'une ruelle, un puits, une vieille porte, et vous voilà catapulté dans le lointain passé de Yèvre-le-Châtel... Cette puissante forteresse a été pendant des siècles l'un des plus importants bastions du pouvoir royal en Orléanais.

Le premier seigneur de Yèvre, Arnoul, neveu de l'évêque d'Orléans, fait bâtir un premier château-fort vers l'an 1000. Plus tard, en 1204, Amaury de Montfort, connétable de France, le construit sous sa forme actuelle et le transmet à ses descendants. La forteresse a pour plan un losange d'une trentaine de mètres de côté cantonné de tours aux quatre angles. Les tours rondes ont une dizaine de mètres de diamètre, les courtines 3 mètres d'épaisseur et sont hautes de 15 mètres environ. Le logis du château se présente sous la forme d'une vaste maison adossée à la courtine ouest. Les vestiges d'une seconde enceinte se retrouvent à la porte défendue par deux tours trapues.


Et encore !