Oeufs à la coque et philo : la vie que cachait le collège derrière ses murs

Vinaigrette 0
La façade - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA La façade - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Collège des Bernardins Enseignement Cistercien

L'abbaye est fondée en 1245 par l'abbé de Clairvaux, Etienne de Lexington. Pourtant, l'affaire n'est pas simple. Voici le contexte : à cette époque, on construisait plutôt les monastères cisterciens dans des lieux reculés, peut-être pour coller au plus près aux règles de vie de cet ordre, obéissance, humilité, pauvreté... Avec sa nouvelle abbaye, Lexington doit convaincre ses supérieurs d'envoyer étudier de jeunes moines à Paris, lieu de débauche et de péché par excellence...

Quoi qu'il en soit, on acquiert cinq hectares entre la Seine et la rue Saint-Victor, au clos du Chardonnet, pour y construire l'abbaye, entre 1248 et 1260. Le bâtiment des moines est fini en premier. Long de 71 m, il se compose d'un scriptorium, d'une grande salle voûtée au rez-de-chaussée, d'une cuisine, d'un réfectoire et d'une salle de classe. A la fois collège et monastère, on y travaille durement ! Levée à 4 h du mat', la cinquantaine d'étudiants alterne prières, leçons de philosophie et de théologie jusqu'à environ 21 h.


Et encore !