Mort et mystère autour d'un genêt et d'un Lion à Chinon

Vinaigrette 0
Château et tour de l'Horloge - ©Jean-Christophe BENOIST / CC-BY-SA Château et tour de l'Horloge - ©Jean-Christophe BENOIST / CC-BY-SA
Château de Chinon Château Château de la Loire Richard Cœur de Lion Trésor

Le trésor du Lion


Chinon passe aux comtes d’Anjou dès le XIIe s. Là, le fils du comte Geoffroy V (le futur roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt) acquiert de nombreux fiefs grâce à son mariage avec Aliénor d'Aquitaine. Dont Chinon ! Henri fait re-fortifier le château et construire la tour du Moulin ou celle du Trésor.

Oui, Chinon a été la résidence préférée d’Henri II. Même qu’il meurt au château le 7 juillet 1189, après avoir appris la trahison de ses fistons, Jean sans Peur et Richard Cœur-de-Lion.

Ses hommes le laissent là, cadavre froid gisant nu sur une table. Un d'eux finit quand même par le recouvrir de son manteau... On dit d'ailleurs qu'avant de mourir, Henri avait caché un fabuleux trésor quelque part au cœur du château... trésor jamais retrouvé mais qui a fait rêver bien des générations d'Indiana Jones !

Mort mystérieuse


Pour Richard Cœur-de-Lion, hé bien... on ne sait pas vraiment où il est mort ! Mais la plupart des historiens penchent pour Chinon... Ca se passe le 6 avril 1199. Richard agonise des suites des blessures qu'il avait reçues à la bataille de Châlus (87). Le Guide du Val de Loire mystérieux (éd. Tchou) dit d'ailleurs qu'en fait, il ne serait pas mort au château, mais à l'hostellerie du Lion Vert, au 44 de la rue Voltaire.


Et encore !