Molière, ses muses, sa fontaine

Vinaigrette 0
Le fontaine - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le fontaine - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Fontaine Molière de Paris Fontaine Molière

Entre le Louvre et l'Opéra se trouve une imposante fontaine coincée entre deux petites rues, la rue Richelieu et la rue Molière, qui s'appelait d'ailleurs autrefois rue... Fontaine-Molière !

C'est un certain Joseph Régnier, comédien à la Comédie Française, qui propose d'élever la fontaine pour honorer la mémoire du grand homme, puisque rien n'est fait dans ce sens à Paris. Pas de problème donc : on commence par récolter les fonds grâce à une souscription nationale. Une collecte laborieuse, dites donc ! Tant et si bien qu'il manque de l'argent... l'Etat sera obligé de mettre la main à la poche pour compléter la somme ! Bref...

Visconti (le sculpteur de la fontaine de la place Saint-Sulpice) se charge dès 1844 de réaliser le monument : Bernard-Gabriel Seurre sculpte la statue en bronze de Molière. Elle le représente assis, la plume à la main. Et les figures debout ? Elles figurent la muse de la Comédie et celle de la Tragédie, par Jean-Jacques Pradier. Au fait, savez-vous pourquoi on a aménagé la fontaine à cet endroit ? Pas parce que Régnier jouait non loin de là à la Comédie Française, non ! Parce que Molière habitait, avant sa mort en 1673, une maison juste à côté de là où s'élève la fontaine : au 34 de la rue de Richelieu !


Et encore !