Meurtres et brûlements à Arlempdes

Vinaigrette 0
Le château - ©Nicolas Varney / CC-BY-SA Le château - ©Nicolas Varney / CC-BY-SA
Château d'Arlempdes Château Brigandage Guerre de Religion

En 1585, Antoine de La Garde, seigneur du Bouchet, assiège notre forteresse. Issu d’une famille du coin convertie au protestantisme, Antoine défend la place bec et ongle contre les Cathos et y fait régner la terreur (vu dans Histoire des guerres de religion dans le Velay de Jean-Baptiste-Louis de Vinols) : « Durant 4 ou 5 ans qu’il a tenu ledit château, a fait des excès, meurtres, rançonnements, brûlements et tant d’actes de cruautés. » Le bougre finira assassiné par les habitants d’Arlempdes, na... et la place de retour aux Catholiques !

Oui, sauf qu’après, ladite place sera vendue à de nombreux propriétaires, qui l'abandonnent progressivement... jusqu'à la ruine. Des ruines heureusement achetées en 1936 par le Prado de Lyon, puis en 1963 par une association composée des descendants des seigneurs d'Arlempdes, qui les restaurent progressivement.


Et encore !