Madame de Sévigné et Malicorne

Vinaigrette 0
Le château - ©Gregofhuest / CC-BY-SA Le château - ©Gregofhuest / CC-BY-SA
Château de Malicorne Château Mme de Sévigné

Connue pour ses faïences, la petite ville paisible de Malicorne possède aussi son château ! Mme de Sévigné, qui y fait de fréquents séjours, écrit :

« Jamais je n'ai vu plus agréable maison. Il me fallait toute l'eau que j'y ai trouvée pour me rafraîchir du fond de chaleur que j'ai depuis 6 jours... »

Elevée au XIe s pour la famille Gaudin, remaniée par les Chaource après la guerre de Cent Ans, la seigneurie passe aux Beaumanoir-Lavardin, en 1609, après le décès du dernier des Chaource. On y mène un train de vie agréable, chez ces derniers !

Ils reçoivent notamment Louis XIII, sa mère et toute la cour, en septembre 1614 et madame de Sévigné y vient souvent voir son amie la marquise de Lavardin. La célèbre épistolière écrit n'avoir jamais fait « une meilleure chère » ni vu « une plus agréable maison ». Saviez-vous qu'elle appelle Malicorne et son château Sylvie ?...

Par alliance, Malicorne passe aux La Châtre à la fin du XVIIe s. Le château connaît alors une période de faste et de fêtes grandioses. Les La Châtre et leurs amis se réunissent alors pour jouer des pièces de théâtre, allant jusqu'à rédiger un Règlement de la troupe du château de Malicorne ! On note les costumes portés, les heures de représentations...

En tout cas, tout ceci les mène à la ruine peu avant la Révolution... Vers 1780, le nouveau propriétaire, le comte de Choiseul-Praslin, fait raser l'ancien château. Le sieur Cherouvrier, au XIXe s, fait reconstruire une nouvelle demeure, de style classique, avec une aile en retour d'équerre.


Et encore !