L'odeur qui guérit

Vinaigrette 0
L'abbatiale - ©Antonio d'Orleans / CC-BY-SA L'abbatiale - ©Antonio d'Orleans / CC-BY-SA
Abbaye Notre-Dame de Beaugency Abbatiale Miracle Légende

Le premier monument de Beaugency qu'on aperçoit, en remontant la rue de l'Abbaye, c'est Notre-Dame. Son portail roman rappelle ceux de Lorris ou de Bellegarde (45), non ?

Construite dans la première moitié du XIIe s au sein de la forteresse de Beaugency sur l'emplacement d'une église plus ancienne, l'abbaye devient un lieu de pèlerinage important au Moyen-Age. On va voir pourquoi...

C’est le seigneur de Beaugency Simon Ier qui fonde l’abbaye primitive. Un seigneur miraculeusement guéri de la lèpre en 580, le jour où on découvre à Amiens les reliques des martyrs picards saint Firmin, Fuscien, Gentien et Victoric.

Hasard, vous dites ? Pas si sûr ! En fait, les restes desdits saints exhalent une odeur si douce et puissante qu’elle se répand au loin, pas seulement en Picardie mais jusqu’après Orléans : oui, à Beaugency ! Voilà comment Simon a été guéri. Aussitôt sur pieds, il apprend un peu plus tard que le jour de sa guérison éclair, on découvrait les corps...

Il fait le rapprochement et file à Amiens remercier Dieu, donne ses biens au chapitre de la ville, et se déclare vassal de saint Firmin. Du coup, on conserve les reliques des 4 martyrs dans les deux villes, Amiens et Beaugency.


Et encore !