Lisieux et Pierre Cauchon... le juge de Jeanne d'Arc

Vinaigrette 0
Gisant de Cauchon - ©Giogo / CC-BY-SA Gisant de Cauchon - ©Giogo / CC-BY-SA
Cathédrale Saint-Pierre de Lisieux Cathédrale Pierre Cauchon

Mais venez voir un peu par-là ! Saviez-vous qu'on trouve ici, dans la chapelle de la Vierge, le tombeau de Pierre Cauchon, le célèbre juge qui condamne Jeanne d'Arc lors de son procès ? Evêque de Lisieux, il fait reconstruire ladite chapelle dans le style gothique.

Pierre Cauchon, avant Lisieux, est évêque de Beauvais. Mais on le chasse fissa de la ville picarde à cause de son alliance avec les Bourguignons-Anglais, pendant la guerre de Cent Ans. C'est lui qui mène le procès de Jeanne d'Arc, avec acharnement. Il va finir par l'envoyer au bûcher. Jeanne dira d'ailleurs, en apprenant la nouvelle :

« Évêque, je meurs par vous. »
Et après la mort de la Pucelle, Cauchon devient évêque de Lisieux en 1432, un peu grâce à l’appui des Anglais (parait-il).

Peu avant sa mort, il fait construire un autel dédié à la Vierge, dans la cathédrale de Lisieux. Pour expier quelque chose ? Sa responsabilité dans la mort de Jeanne ? Ca, c’est la légende qui le dit... Il sera enterré juste à côté de la chapelle en 1442, il l’est encore. Et voilà la légende en marche : Cauchon, c’est le traître qui fricote avec l’Anglais, le terrible juge qui condamne Jeanne au bûcher...

Le pape Calixte III l’excommunie en 1456 (on jette ses restes « à la voirie »), mettant en cause la manière dont il a confondu Jeanne avec des interrogatoires épuisants et des questions tordues, propices à l’erreur, en même temps qu’il réhabilite Jeanne.


Et encore !