L'incroyable odyssée du cèdre du Liban du jardin des Plantes !

Vinaigrette 0
Le cèdre du jardin des Plantes - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le cèdre du jardin des Plantes - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Jardins des Plantes Jardin

Vous voyez, cet immense colosse qui allonge ses branches loin devant lui ? Il s'agit du cèdre du Liban de Jussieu, planté au jardin des Plantes en 1734 !

Mais quelle histoire incroyable se cache derrière ce vénérable ancêtre ?

La tradition dit que le célèbre botaniste Bernard de Jussieu le rapporte sous forme de petit plant fragile, d’un voyage au Moyen-Orient.

N’ayant pas de pot sous la main, il le transporte... dans son chapeau !

Les ennuis ne font que commencer... Il faut encore faire la longue traversée qui le ramènera en France, déjà.

Oh ! Une vilaine tempête rallonge soudain la durée de la traversée. On manque bientôt d’eau. Rationnement !

Les passagers n’ont le droit qu’à un demi verre quotidien.

Et le cèdre ?! Sans eau, le pauvre va crever !

Vous pensez !

Ce brave Bernard se prive de tout, veille son arbrisseau comme son propre fils, endure la soif en lui versant sa précieuse ration d'eau claire, doucement, délicatement, imbibant le terreau tassé dans son chapeau...

Le botaniste débarque tout patraque à Marseille, mais son précieux plant a résisté : on le plante au jardin des Plantes en 1734.

Alors, minute...

L'histoire serait, en partie, une légende. Si Jussieu a bien ramené le plant de cèdre dans son chapeau, il n’a jamais mis les pieds au Moyen-Orient : il va chercher la plante chez un botaniste, à Londres !

La traversée prenant à l'époque entre 3 et 10 heures (par mauvais temps), Jussieu ne s'est pas vraiment imposé de grosses privations, pour garder son cèdre en vie...


Et encore !