L'histoire de l'orme de Gisors

Vinaigrette 0
Le château - ©Baptiste ROUSSEL / CC-BY-SA Le château - ©Baptiste ROUSSEL / CC-BY-SA
Château de Gisors Château

La petite histoire de l’orme de Gisors (vue dans la Philippide de G. Le Breton) se rattache de très près au château...

Un très vieil arbre se trouvait au pied de la forteresse, à la fin du XIIe s.

On dit que 8 hommes pouvaient à peine faire le tour de son tronc ! Et que sous ses branches infiniment longues, des milliers d’individus pouvaient s’abriter.

C’est ce qui va se passer pendant la guerre entre Philippe Auguste et Henri II d’Angleterre, pour le contrôle de la Normandie.

Les deux rois se donnent rendez-vous sous l’orme, à l’été 1188.

Un été caniculaire, une fournaise d'enfer qui vous grille sur place !

Les Anglais, arrivés les premiers, se réfugient à l’ombre bienfaitrice de l'orme. L’armée française, elle, débarque en retard. Plus de place sous la fraîcheur des feuilles, bien sûr : les soldats cuisent sous leur lourde armure.

Et les Anglais les narguent !

Les Français finissent par perdre patience. Ils punissent leurs ennemis en les tuant et les noyant dans la rivière voisine. Quid de l’orme ? Abattu !

De là viendrait l’expression « attendre sous l’orme »... c’est-à-dire, attendre en vain !


Et encore !