L'histoire cachée derrière le curieux petit pâté british de Pézenas

Vinaigrette 0
Les petits pâtés - ©Fagairolles 34 / CC-BY-SA Les petits pâtés - ©Fagairolles 34 / CC-BY-SA
Spécialité

Késako ?

Une curiosité parmi les recettes de cuisine française, ce petit pâté ! Cette spécialité sucrée-salée d'origine indo-britannique, en forme de bobine, a été créée à la fin du XVIIIe s par un lord anglais de passage dans la région de Pézenas (34)... Ce pâté à la croûte dorée se compose de viande de mouton, de sucre et d'écorces d'agrumes. Il se mange bien chaud en entrée.

La petite histoire

D'où vient le petit pâté ?

Une recette anglaise aux saveurs indiennes, mais... comment est-elle arrivée à Pézenas ? Grâce à lord Robert Clive, gouverneur des Indes qui à l’époque vient prendre un peu de repos dans le château de Larzac, non loin de Pézenas. Son cuisinier d'origine indienne lui confectionne ce petit pâté en mars 1768...

Ils font fureur auprès de Clive et de ses invités. Avant de rentrer chez eux, les cuisiniers transmettent la recette à un pâtissier de la ville du nom de Roucayrol, dont la boutique se trouvait dans la rue Saint-Jean. Encore aujourd'hui, c'est la maison Alary, située au même endroit qui perpétue la tradition !

Des tourtes sucrées

A la base, ces pâtés ressemblent beaucoup aux tourtes sucrées à base de viande qu'on fait en Ecosse. En Angleterre, on les appelle Clive pies, confectionnés à base de sucre roux, de curry et de raisins secs.

Les pâtissiers de Pézenas, eux, ont innové ; ils ont remplacé les raisins par des zestes d'agrumes confits. Le petit pâté tient une place importante dans la ville : une confrérie lui est dédiée depuis 1991. Elle organise des chapitres tous les ans, le jeudi de l'Ascension.

Robert Clive

Mais qui est donc cet Anglais à l'origine de ce délicieux pâté ? Le monsieur s'appelle Robert Clive (1725-1774) : volontaire, intrépide, sa famille disait de lui qu'il aimait la guerre plus que tout, de façon déraisonnable !

Issu d'une vieille famille noble du comté de Shrop, à Market-Drayton, Clive a 18 ans lorsque son père décide de l'envoyer à Madras en tant que commis au service de la Compagnie des Indes. Il s'échappe de Madras assiégée par la flotte française et s'engage dans une carrière militaire.

Il a 20 ans. Bob prend Arcot en 1751, Calcutta en 1755. Il bat les Français et les Indiens et s'impose comme gouverneur du Bengale. A 34 ans, Clive, parti sans argent, se retrouve à la tête d'une fortune colossale ! De quoi prendre un peu de repos dans le Sud de la France, par exemple...


Et encore !